baguera & Raphaëlle Savina
FIL_150_ResoSoc_EXPO.png
Citation
"La nuit, je traverse des plages,
des forêts, des routes, des bois,
des montagnes, des plaines,
des rivières, des rues, des villages.
 
La nuit, je vie."
Actualités
11.09.21   PORT_iK 
Festival 150 ans de la Filature -
La Sarraz
03.09.21   PORT_iK 

Décal'Quai - Montreux

22.08.21   PORT_iK > Reporté en 2022

Magiculture - Sierre

6.11.19      DREAMPARTY

MAG festivale - Montreux

7.09.19      DREAMPARTY

Décal'Quai - Montreux

210816_DQ_anievas+Talweg-insta.jpeg

Démarche artistique

La Cie Anivas émerge en 2017 d'une réflexion sur l’identité (identité spécifique, numérique, qualitative et collective). Ces concepts sont développés dans des lieux insolites, dans le but d’introduire et de diffuser la danse contemporaine et la performance dans des contextes différents.

L’identité est au centre du questionnement et du travail de
l’association. Jouer avec les codes, les détourner ou simplement les affirmer ; Raphaëlle recherche une esthétique correspondant
et illustrant l’identité de notre société, son rythme. En étant connectée à la faune et la flore, la compagnie souhaite s’enraciner pour puiser ses instincts artistiques et déployer ses inspirations végétales et
animales au travers du corps. La musique électronique joue le rôle vibratoire d’une connexion – connexion aux gens et à leurs fréquences.
L’approche visuelle et l’écoute spatiale sont les domaines que l’association adopte, en s’inspirant de l’architecture.
D’après les nombreuses traces et vestiges architecturaux, la géométrie représente un pilier important dans la
construction des civilisations. Par le biais de la création artistique, la compagnie Anivas joue avec les perspectives visuelles et morales, en lien avec l’identité. A travers un langage spatial et sensitif, la compagnie traite de sujets qui exposent le rythme de notre société et l'exploration de l’être.