Entretien avec Vivien Vinsonneau – Technique, son & lumière

En passionné autodidacte et polyvalent, Vivien apporte une couche d'atmosphère au spectacle en l’habillant de couleurs. Si c’est dans le domaine du son qu’il projette son avenir, celui des lumières l’intéresse tout autant et son expérience technique est un avantage pour la troupe.


Entretien réalisé par Pascal Widmer [ SwissBackstage ], juin 2021



Quelques mots à propos de toi ?

Originaire du sud de la France, je suis arrivé en Suisse en 2016 pour changer d’air, sur l’impulsion d’une mutation professionnelle. Je travaillais dans le secteur énergétique mais je suis passionné de musique et de sons depuis l’enfance. J’ai expérimenté différentes choses, collaboré à des projets artistiques et j’ai pratiqué la basse au sein d'un groupe. Au fil des rencontres je me suis rendu compte que la technique m’intéressait plus que l’artistique. Depuis un an et demi j’ai entrepris une formation d’ingénieur du son, cette année j’ai décidé de franchir un cap et faire de ma passion mon métier.



Qu’est-ce qui t'a intéressé dans le projet PORT_iK ?

Alors que j’étais occupé par différents projets en musique, studio et live, des amis communs m’ont présenté Raphaëlle, c'était il y a 4-5 ans. J'y ai vu l’occasion de m’ouvrir à une nouvelle expérience avec la performance et la danse. Nous avions déjà collaboré sur Dreamparty à Décalquai et au MAG, c’est donc tout naturellement que je me suis engagé dans cette nouvelle création. L’envie d’essayer autre chose, proposer de la fraîcheur et bousculer les habitudes m’a fortement motivé. Je ne suis pas spécialiste en danse contemporaine mais PORT_iK est une oeuvre hybride, c’est une chance pour moi d’aborder ce milieu et ouvrir une passerelle entre les artistes et la technique.


L’envie d’essayer autre chose, proposer de la fraîcheur et bousculer les habitudes m’a fortement motivé

Antoine Lot @Cie Anivas
Vivien Vinsonneau

Comment s'est déroulée la collaboration ?

J’ai proposé le matériel, on a beaucoup testé, discuté puis validé ensemble. Chacun est très ouvert aux propositions, même les plus exotiques! Nous avons vu beaucoup de spectacles ensemble pour s’inspirer, observer ce qui fonctionnait. Éclairer un spectacle de danse contemporaine est une première pour moi et j’avais vraiment envie de sortir des sentiers battus, proposer quelque chose de différent. Suivant le déroulé de la performance, j’ai choisi une ambiance naturelle qui se développe en couleurs plus flashy sur la seconde partie. Au fil des répétitions, ma position de spectateur m’incite à donner un avis neutre sur la prestation, la musique, l’émotion du spectacle. Je me suis aussi investi lors de la création de la structure de la porte – en tant que technicien polyvalent j’aime partager mon expérience sur d’autres domaines.